33

            L'aspect externe était, autrefois, le titre de chacun d'entre nous, mais maintenant il est devenu la plaque tournante de toute notre existence...et puisque les rides des visages apparaissent bien avant celles de l'ésprit, les personnes en voie de vieillissement (PEV) doivent supporter avec amertume la perte de l'éclat de leurs aspects mais également la privation de leurs rôles, car c'est cette apparence qui nous dicte désormais notre rôle dans la vie...elle permet  à certains de gagner leur vie et de se procurer célébrité et pouvoir: mannequins, chanteuses, actrices....beaucoup de femmes, et moins d'hommes;ceci du fait qu'elles se préoccupent de leurs tournures bien plus que les hommes, et je citerai comme preuve irréfutable le bon nombre d'entre elles qui font l'impossible pour que leurs  âges restent ce secret que seuls certains proches  ont le droit de connaître, ce mystère dont les déteneurs ne doivent révéler à personne..comme si la vieillesse était un sortilège malfaisant , un défaut ou une anomalie qu'il faut absolument cacher...

            Cet intérêt pour la jeunesse éternelle s'est enflé ces derniers temps, l'autre exemple est que désormais les passages à la télé sont réservés à seuls les moins quarante ans...paralléllement toute une industrie s'est dévelloppée: une sorte de garages ou seraient invités des femmes mais également des hommes, les visages silonnés de rides, les corps marqués de plis que le temps a pris le soins de creuser progressivement, pour en sortir rajeunis(W)...

            Tôt ou tard, la vieillesse arrive à grands pas: on peut faire usage de tout l'arsenal de teintures pour cheveux disponibles sur les marchés, des techniques de chirurgie esthétique les plus révolutionnaires; inutile de naviguer contre le courant, de s'opposer à un déroulement naturel que personne ne peut arréter ou retarder: il s'agit là d'un combat contre des moulins perdu à l'avance...une femme après la trentaine n'a pas obligatoirement ratté le train de la vie pour en jouir et goûter à ses plaisirs...Pourquoi se considère-t- elle périmée, un étre dont "la date de validité" a expiré !!Pourquoi ses femmes se renferment, baissent la tête, et commencent à rechercher un nouveau "rôle"???            

            Avec la cruauté d'un perdant, cherchant nos rôles loin des écailles de la beauté extérieure, loin du printemps de la vie que le temps se chargera certainement d'éffacer...vivons la beauté de nos esprits... c'est le seul rôle qui nous est accordé pour toujours!!!